Tribunal permanent des peuples : Les violations des droits de l'homme en Algérie

Tribunal sur l'Algérie à Paris


Par Dominique Simonnot, Liberation, 6 novembre 2004

D'un côté, l'histoire officielle, de l'autre, l'histoire tout court. D'un côté, l'annonce par les autorités algériennes d'une amnistie générale pour tous les responsables de la «sale guerre» depuis 1992, de l'autre une session du Tribunal permanent des peuples (TPP) sur les exactions et les massacres durant la même période. Saisi à la demande de plusieurs associations (Amnesty, Algeria Watch ou SOS Disparus), ce tribunal a commencé à siéger vendredi à Paris. Il examine publiquement et contradictoirement les cas de violations des droits de l'homme, perpétrés par les forces de sécurité et les groupes armés se revendiquant de l'islam dans ce conflit qui fit 200 000 morts.

Voir: www.algerie-tpp.org

Le Tribunal permanent des peuples qualifie les violations massives des droits de l'homme commis en Algérie depuis 1992 de crimes contre l'humanité

 

TPP - Algérie